Achtung! / Attention!

Diese Webseiten sind technisch und zum Teil auch inhaltlich veraltet; sie werden nicht mehr aktiv gepflegt. Ihr Inhalt wurde weitgehend in das aktuelle Webangebot GenWiki überführt, diese Migration konnte aber noch nicht abgeschlossen werden.

These pages are outdated, they aren't administered any longer. Most content was migrated to GenWiki, but the process isn't finished yet.


Noms de famille Suisses (Index)


Famille Robert

Patronyme de nombreuses familles romandes des cantons de Fribourg, Vaud et Neuchâtel où elles sont connues dès le XVe siècle. Dans les Montagnes neuchâteloises, où cette famille, comme tant d'autres, se ramifiait en un grand nombre de branches, des sobriquets ont été donnés à plusieurs d'entre elles pour les " déconnaître ", comme on dit dans ce canton. C'est ainsi que nous trouvons les Robert-Prince aux Verrières, les Robert-Charrue aux Ponts-de-Martel et au Locle, où nous distinguons également les Robert-Dayon, les Robert-Grandpierre, les Robert-Laurent, les Robert-Monnier, les Robert-Nicoud, les Robert-Rose et les Robert-Tissot. Certaines ont essaimé à La Chaux-de-Fonds et jusqu'au Val-de-Travers.

Le plus connu est sans doute Léopold Robert (1794-1835), dont la famille du père et celle de la mère sont homonymes, mais séparées à la fin du XVe siècle déjà, le tronc commun apparaissant au début du même siècle. En 1502, les deux branches de la famille, bien distinctes, furent reçues à la bourgeoisie de Valangin, condition sociale qui prit fin en 1852. Tous les Robert du Locle, qu'ils soient restés fidèles à leur lieu d'origine ou qu'ils aient essaimé à La Chaux-de-Fonds, aux Planchettes ou dans d'autres localités, ont donc bénéficié de cette condition, fait assez rare dans notre pays.

Etymologie :
Robert : prénom devenu patronyme ; Robert ou Rigobert devint évêque de Reims vers 690.

Armoiries des branches du Locle :
Robert I : De gueules au soc de charrue d'argent en pal, pointe basse, accompagné en chef de deux étoiles d'or (différentes variantes).

Robert II : De gueules au soc de charrue d'argent en pal, pointe haute, accompagné en chef de deux étoiles d'or, au chef d'azur à l'ancre d'argent (différentes variantes).

Divers :
On trouve de nombreuse familles homonymes dans les autres pays francophones (France, Belgique et Canada).

Bibliographie et sources :
Répertoire des noms de famille suisses - Schulthess, Zurich 1989
Dictionnaire Historique et Biographique de La Suisse (DHBS) - V. Attinger, Neuchâtel 1928
Heraldica Helvetica - François J. Rappard, Slatkine, Genève 1991
Familles neuchâteloises - Extraits du Messager Boiteux de Neuchâtel, 1933-1947
Internet et Archives BRG


Copyright © - RSR et Eric Nusslé - 1999/2000

du lundi au vendredi de 13h00 à 14h00
Avec Frank Musy, Jean-Marc Richard
et l'aimable collaboration d'
Eric Nusslé, généalogiste et héraldiste