Achtung! / Attention!

Diese Webseiten sind technisch und zum Teil auch inhaltlich veraltet; sie werden nicht mehr aktiv gepflegt. Ihr Inhalt wurde weitgehend in das aktuelle Webangebot GenWiki überführt, diese Migration konnte aber noch nicht abgeschlossen werden.

These pages are outdated, they aren't administered any longer. Most content was migrated to GenWiki, but the process isn't finished yet.


Noms de famille Suisses (Index)


Famille Boillat

Patronyme de familles bourgeoises de Rebeuvelier, Le Bémont, Les Breuleux, La Chaux, Saignelégier, Cornol, Loveresse, Reconvilier, Tramelan, Porrentruy, Saint-Ursanne, etc.

Parmi les premières mentions de ce patronyme et de ses variantes, citons Jehannin le Boillez, de Coeuve (1326) ; Le Chésal au Boillat de Reconvilier (1403) ; Jean Perrin, fils au Boillat, de Soubey (1417) ; Perrat Noir Boillat, bourgeois de Saint-Ursanne (1423) ; Werner Boillat, bourgeois de Delémont (décédé en 1469) ; Clawe Boillat, dit aussi Clewi Baillaz, de Corbab (1479); Boilliat, de Tramelan (1541).

Il convient en outre de citer, parmi les personnages les plus marquants : Jean, dit Boillat, chapelain à Porrentruy en 1362 ; David, fils de feu Pierre Boillat, bourgeois de Loveresse, engagé en 1745 par M. le capitaine Wagner, de Berne, pour le roi de Sardaigne ; Nicolas Boillat, maître armurier à Porrentruy en 1728 ; Vénust Boillat, maître-horloger à Saignelégier en 1790, dont le Musée jurassien possède une très belle pendule de style neuchâtelois.

Etymologie :

Boillat, du vieux français boel, ventru ; diminutif de la " boille " bourguignonne, franc-comtoise et jurassienne, le patronyme vient d'un surnom connu dès le XIVe siècle qui évoque un individutrapu et ventru.

Armoiries :

Coupé d'azur à trois étoiles d'or et d'argent à 3 roses de gueules, boutonnées d'or, feuilletées de sinople sur un mont de trois coupeaux du même.

Variante : D'azur à la fleur de lys d'or [David, fils de Vuilemin Boillat, de Loveresse, 1640].

Divers :

Il y a des Boillat dans le Haut-Rhin, où cette famille est mentionnée dès le XVIIIe siècle, ainsi que dans le Doubs, dans l'Hérault et en Ile-de-France.

Bibliographie et sources :
Répertoire des noms de famille suisses - Schulthess, Zurich 1989
Livre d'or des familles du Jura - André Rais, Editions du Jura, Porrentruy 1968
Archives de la Société jurassienne d'émulation - Porrentruy
Internet et Archives BRG


Copyright © - RSR et Eric Nusslé - 1999/2000

du lundi au vendredi de 13h00 à 14h00
Avec Frank Musy, Jean-Marc Richard
et l'aimable collaboration d'
Eric Nusslé, généalogiste et héraldiste